Dans le premier épisode de cette série de billets destinée à vous inciter à profiter de l’été (ou de toute autre période creuse) pour vous organiser, nous avions parlé de logiciels et d’applications utiles. Aujourd’hui, nous découvrirons le monde merveilleux de la comptabilité d’entreprise (hum hum) et surtout le meilleur moyen de l’organiser pour ne plus y penser.

Épisode 2 : Mettez en place une comptabilité digne de ce nom

Si votre comptabilité se résume à une pile de reçus dans une boîte à chaussures, c’est le moment d’y remédier. Toute entreprise, même réduite à sa plus simple forme juridique, doit conserver une écriture de ses entrées et sorties d’argent. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’État, et comme il vaut mieux éviter de se fâcher avec lui… 

Cette obligation comptable vous permet non seulement de calculer les sommes que vous devez reverser au Trésor public, mais aussi d’évaluer la santé de votre entreprise et de planifier son activité. Donc, même si vous décidez de confier la comptabilité de votre entreprise à un expert (comptable), vous devriez tout de même en comprendre les rouages et notamment ce qu’est un fonds de roulement et un seuil de rentabilité pour que vos recettes couvrent au moins vos dépenses, et plus si affinités…

Initiez-vous et familiarisez-vous avec le vocabulaire de base en consultant la section comptabilité de l’excellent portail NetPME qui regorge de conseils et de liens utiles pour les créateurs et chefs d’entreprises. Pour une approche point par point, lisez le dossier très complet « 10 points clés pour tenir sa comptabilité » disponible sur le site l-Expert-comptable.com.

Si comme moi, malgré tous vos efforts, vous êtes et restez un littéraire pur jus à qui la perspective de se plonger dans les chiffres ou de créer un tableau avec Excel donne des boutons ET des sueurs froides, pas de panique,une fois encore l’informatique peut vous aider ! Il existe désormais des centaines d’outils simples, pratiques, voire ludiques (mais si, mais si), pour s’acquitter sans trop d’angoisse de cette tâche repoussante qu’est la comptabilité. Les principaux acteurs sur le marché français du logiciel de comptabilité sont les sociétés Ciel et EBP, mais voici d’autres services en ligne qui me paraissent intéressants :

Gestan : logiciel de gestion d’entreprise disponible en plusieurs versions, dont une, entièrement gratuite.

Evoliz : plateforme de gestion d’entreprise en ligne (service payant) intégrant à la fois un service de facturation, de comptabilité et de gestion commerciale. 

Macompta.fr : site de comptabilité en ligne (service payant) créé par des experts-comptables pour aider les néophytes à gérer leur entreprise de façon simple et rapide. 

Pour une liste plus complète, consultez aussi le site 01net.

La plupart vous proposent plus qu’une simple tenue de livres. Suivant les outils, vous pourrez aussi :

  • préparer vos devis et factures ;
  • télécharger directement le détail de vos opérations bancaires ;
  • suivre vos comptes clients ;
  • calculer la TVA et autres taxes à reverser ;
  • créer des graphiques pour présenter visuellement les résultats de votre entreprise.

Prenez le temps de choisir le logiciel qui vous convient le mieux pour gérer la comptabilité de votre entreprise et n’y pensez plus !

Un dernier conseil en matière de sous : pensez aussi à réévaluer de temps en temps le montant des prestations bancaires que vous utilisez afin de vérifier si elles sont toujours adaptées à votre activité. Ainsi, si vous êtes souvent payé en devises, votre banque n’est sans doute pas le meilleur intermédiaire pour limiter les frais et commissions de change. Si vous avez un peu de temps devant vous, commencez par lire mon billet sur la gestion du risque de change et étudiez les propositions des prestataires présentés. N’oubliez pas que des frais en moins c’est aussi plus d’argent dans votre poche. Bref, un excellent moyen d’équilibrer vos comptes et d’assurer votre sécurité financière !

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Photo Gaële Gagné

L'autrice

Professionnelle accréditée en commerce international et conseillère pour les PME, Gaële Gagné est devenue traductrice indépendante en 2005. Dans le cadre de son entreprise, Trëma Lingua, elle propose des services de traduction marketing et commerciale de l'anglais vers le français et partage ses connaissances en gestion d'entreprise avec ses collègues traducteurs via la plateforme Tradupreneurs.fr.

Découvrez d'autres articles

Le stage de M1 ou la fin en beauté d’une année compliquée

Le stage de M1 ou la fin en beauté d’une année compliquée

Cette semaine, Gaële et Orane me laissent la place pour que je revienne sur mon expérience de stagiaire. Qui suis-je ? Louison Douet, l’étudiante en master de traduction qui a obtenu un stage tout particulier auprès d’Orane. D’une part, à cause de la situation qui nous a contraint à maintenir la distance entre Le Mans et Lille en communiquant via Discord notamment. D’autre part, grâce à la qualité de celui-ce que je vais tâcher de vous expliquer.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This